Le FIGARO.fr

 

 

Mots clés : ,

Par Phalène de La Valette Mis à jour le 21/03/2013 à 19:51 | publié le 21/03/2013 à 19:50                          Réactions                                 

Ryan Gosling lors de la projection de <i>Drive</i> au Festival de Cannes, le 20 mai 2011.
Ryan Gosling lors de la projection de Drive au Festival de Cannes, le 20 mai 2011. Crédits photo : Joel Ryan/AP

  •      
  •      
  •      
  •     Share
            

 

L'ancien petit garçon du Mickey Mouse Club est devenu, à 32 ans, l'acteur le plus en vu de Hollywood. Fans et critiques sont unanimes: la star de Drive est irrésistible.

 

Depuis mercredi, la planète est en émoi. Ryan Gosling a laissé entendre qu'il allait «faire une pause» et arrêter de tourner pour un temps. Les fans sont effondrés et hurlent leur désespoir sur les réseaux sociaux. Pourquoi tant d'agitation, pour un acteur qui n'a tourné que dans vingt films et n'a remporté aucune récompense cinématographique majeure (six Teen Choice Awards, ça compte?)?

• Parce qu'il était un «Mousequetaire»

Ryan Gosling avait 11 ans quand le public l'a découvert, sur la scène du Mickey Mouse Club, l'émission mythique créée par Disney et animée par des enfants et des adolescents. Et il fait partie d'un cru particulièrement riche puisque ses compagnons «mouseketeers» (surnom donné aux présentateurs vedettes du MMC) s'appellent Britney Spears, Christina Aguilera ou encore Justin Timberlake. L'Amérique a une très grande affection pour ces enfants-stars qu'elle a vu grandir au gré de carrières plus ou moins chaotiques.

 

• Parce qu'il a fait chavirer tous les cœurs dans N'oublie Jamais

En 2004, le grand public découvre soudain que le petit garçon est devenu un jeune homme à faire pâlir de jalousie les princes charmants de Disney. Dans N'oublie Jamais (The Notebook), drame romantique sur l'amour éternel, il conquiert le cœur de Rachel McAdams et celui des femmes du monde entier. En un film, Ryan Gosling s'impose comme l'idéal masculin auquel devront désormais se mesurer tous les hommes (Désolée messieurs).

 

• Parce que dans le monde réel aussi il sauve les demoiselles en détresse

«Je viens littéralement, LITTÉRALEMENT, d'être sauvée par Ryan Gosling», tweetait, en avril 2012, une journaliste britannique. Alors qu'un taxi déboulait sur la jeune femme qui traversait distraitement la rue, le jeune homme s'est précipité pour éviter l'accident. L'année d'avant, il s'était interposé dans une bagarre de rue, ce qui lui avait valu une réputation de super-héros.

• Parce qu'on peut lui faire dire n'importe quoi de façon sexy

Ryan Gosling est l'un des «mèmes» préférés des internautes. Le jeu le plus populaire consiste à choisir une photographie de lui et à la légender d'une phrase commençant par «Hey Girl». De la plaisanterie à la citation philosophique, en passant par les conseils pour réussir sa vie, tout y passe. Des blogs entiers sont consacrés au recensement de ces clichés.

 

• Parce que même les hommes sont bien obligés de reconnaître son talent

On aimerait pouvoir classer Ryan Gosling dans la catégorie «acteur pour midinettes», mais il a prouvé, à plusieurs reprises, qu'il n'était pas qu'une gueule d'ange. De Half Nelson (2007), qui lui a valu une nomination aux Oscars, à The Place Beyond the Pines (sorti le 20 mars), dont la critique fait actuellement l'éloge, en passant par l'hypnotique Drive (2011), il s'est hissé au sommet de la liste des acteurs à suivre de très près. Et a prouvé qu'il savait jongler entre les blockbusters de type Crazy, Stupid, Love et les films indépendants comme Blue Valentine.

• Parce qu'il n'est pas Américain

Mais Canadien. Et c'est un joli pied de nez à Hollywood.

• Parce que c'est un original

Outre sa nationalité, Ryan Gosling accumule les particularités. Il a été élevé dans une famille mormone, a eu la maman de Justin Timberlake comme tutrice légale, a monté un groupe de musique «gothico-gospel» où il chante, joue du piano, de la guitare de la basse et du violoncelle et ne voulait pas être acteur mais chanteur/danseur (la preuve ci-dessous). Qui dit mieux?

 

LIRE AUSSI:

» Ryan Gosling veut faire une pause, pour le bien du public

» The Place Beyond the Pines: une tragédie américaine

» Ryan Gosling serre les poings dans Only God Forgives 

SERVICE:

» Commandez Drive avec Ryan Gosling sur Fnac.com

    

    Par Phalène de La Valette Journaliste Figaro